mardi 9 février 2010

Oh mouchoir... oh désespoir!

Quoi de plus dur pour une accro aux parfums, que d'avoir le nez bouché et de ne plus rien sentir?
Voilà pourquoi depuis une semaine je n'écris rien.
Je ne peux pas tester de nouvelles choses, et je ne peux pas non plus parler des parfums que je possède car il me les faut "sous le nez" pendant une journée pour pouvoir les décrire. Je ne peux pas le faire de mémoire.
J'espère que mon "nez" va vite récupérer car les odeurs me manquent.
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Pis surtout ça te fais une voix bizarre tu fais peur à Louis !!!
    Pis pour écrire personne comprendrais :" Oui alors ce bouveau barfum il est buper , il bent très bon " etc ...
    bisous

    RépondreSupprimer